Le domaine Laballe entre en résistance

Avec Résistance, nouveauté inspirée de leur terroir, Cyril et Julie Laudet continuent de s’inscrire dans la modernité tout en rendant hommage au savoir-faire ancestral. Ce 100% Baco affirme avec goût et fierté ses origines landaises et met en lumière un cépage original dans le paysage viticole français. 

 

Résistance : la revendication du terroir 

Le Baco, uniquement produit en Armagnac, est le cépage emblématique de l’appellation. Robuste et doté d’une grande fertilité, il est né du croisement d’un cépage autochtone la “Folle-blanche” et d’un cépage américain le “Noah“.

Issu à 100% du cépage Baco, Résistance est un assemblage unique de trois armagnacs (2009, 2010 et 2012) de 6 ans minimum.

 

Les eaux-de-vie passent leur première année après la distillation dans des barriques neuves de chêne noir gascon de 420L. Le reste de l’élevage se poursuit dans des barriques plus âgées, afin d’arrondir les notes boisées et de développer les notes oxydatives.

 

Le Baco : supercépage du Sud-Ouest 

Le Bas-Armagnac, qu’il soit landais ou gersois, voue une éternelle reconnaissance à François
Baco. Cet instituteur né dans Les Landes en 1865, est en effet à l’origine de la renaissance de la viticulture dans la région à la suite de l’attaque du phylloxera.

Ses 30 années d’expérimentations donneront naissance à un cépage résistant au phylloxera, aux gelées tardives et orages violents : le Maurice Baco22A, du nom de son fils décédé. Ses travaux sauveront le vignoble français et son cépage s’exportera dans le monde entier.

Disponible chez les cavistes et sur la boutique en ligne