vitor-pinto, sirop rhum, pina colada, virgin monin, born to be wine, home cocktails, confinement, agence bw

HOME COCKTAILS “SPÉCIAL CONFINEMENT” #4 : (VIRGIN) PIÑA COLADA

Épisode 4 : (Virgin) Piña Colada

Aujourd’hui, nous nous attaquons à un autre cocktail classique international : la Piña Colada. Histoire de contenter un maximum d’entre-vous, la recette est proposée dans sa version alcoolisée et dans sa version “virgin”, grâce au sirop de rhum Monin. Sympa, non ?

L’astuce du chef : Si la véritable Piña Colada doit se faire avec de la “vraie” crème de coco professionnelle (exemple : Coco Lopez ou Coco Real, les deux références mondiales, ou Caraïbos pour la France), cette alternative avec de la crème de coco que l’on trouve dans le commerce est toute aussi satisfaisante.

La crème de coco professionnelle est sirupeuse, du fait qu’elle soit déjà sucrée. Les adorateurs de la noix de coco (dont moi…) la mangent à la cuillère, telle une pâte à tartiner… Dans le commerce, au rayon exotique, on trouve du lait de coco et de la crème de coco, qui est approximativement un mélange de lait de coco et de chair. C’est ce qu’on utilise aujourd’hui dans notre recette. D’où l’ajout de sirop de sucre pour s’approcher de son équivalent pro.

Pour revenir à la version “virgin”, Monin propose un sirop de rhum, qui donne l’illusion d’avoir le fameux dérivé de la canne à sucre, en version sirop.

Les autres épisodes :

L’épisode 0 avec les ustensiles à la maison ICI
Le # 1 : Armagnac Sour, à base de Résistance du Domaine Laballe ICI.
Puis le # 2 : Espresso Martini à base de sirop Cold Brew Monin ICI.
Et le # 3 : Gin Fizz Bergamote à base de sirop Bergamote Monin et de gin Monkey 47 ICI.

Pour découvrir d’autres contenus, c’est ICI

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.